Massa

Ton expérience en Israël commence ici !
  • scissors
    Le 25 mai 2016Par Massattitudes

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • scissors

    Déguisez-vous pour quelques mois en israélien !

     Venez découvrir le programme Massa qui vous

    ira le mieux : http://www.masaisrael.org/fr

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 19 février 2016Par Les participants, Les programmes Massa

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 21 janvier 2016Par Les participants, Les programmes Massa

    Laura Bouchal est directrice des programmes Massa Envol, découverte et académiquede l’Expérience Israélienne. Alors que la session de Mars d’Envol Académique s’approche à grands pas, Laura effectue les présentations avec le petit programme Massa qui monte, qui monte … en Israël.

    Présentez nous le programme Envol Académique en quelques mots

    Envol académique est un programme massa d’intégration rapide en Israël. Son objectif premier est de préparer en 5 mois les jeunes participants à une nouvelle vie israélienne tant sur le côté académique que dans la société israélienne.

    Quelles différences avec Envol Découverte ?

    Envol académique comme son nom l’indique est principalement axé sur le côté universitaire ; il donne les outils nécessaires pour permettre une bonne intégration à l’université israélienne. Envol découverte se base plutôt sur l’aspect « découverte » du pays en passant par exemple par une implication au cœur d’un volontariat mais également par la découverte des  bases de l’hébreu.

    En quoi Envol Académique facilite-t-il l’intégration en Israël ?

    En permettant aux jeunes d’être intégrés dans une université israélienne au contact de la société et de  la jeunesse israélienne, envol académique  facilite déjà cette intégration. De plus, l’oulpan intensif proposé par ce programme Massa durant ces 5 mois donne aux jeunes l’outil le plus important pour cette intégration.

    Aussi, la préparation aux examens psychométriques proposée par des spécialistes donne des clés indispensables pour franchir les portes des études supérieures en Israël.

    Enfin, les excursions permettent  au groupe de découvrir d’une autre façon cette société israélienne par différents aspects (historique, géographique..) .

    En quoi le fait d’être sur le campus de l’université de Bar Ilan facilite-t-il l’accès aux études en Israël ?

    La présence sur le campus de Bar Ilan facilite l’accès aux études supérieures car, dés les premiers jours  le jeune peut facilement se renseigner sur toutes les possibilités d’études qui s’offrent à lui au cœur de cette vénérable université.

    Il peut également rencontrer, échanger avec les autres étudiants de l’université lors de rencontres organisées ou simplement au quotidien, dans les couloirs de la fac.

    Vous qui êtes directrice du programme depuis l’année dernière, quels retours avez-vous eu des participants de l’année dernière ?

    Il faudrait leur demander J mais d’après les retours, il en est ressorti que ce programme leur avait permis de s’intégrer le plus rapidement possible en étudiant dans une université sérieuse.

    Ils ont constaté également que ce programme leur a donné la clef pour entrer dans une société israélienne pas toujours facile d’accès.  Et surtout, que leur groupe Envol Académique 2015 constitue désormais leur famille !

    Sont ils restés en Israël de façon générale ?

    En général oui. Sur 15 participants, 11 jeunes sont restés en Israël. Les plus jeunes du groupe n’étaient pas encore tout à fait prêts à quitter leur cocon , mais d’après eux c’était simplement reculer pour mieux sauter 

    Que font ils aujourd’hui ?

    Beaucoup d’entre  eux avaient déjà des projets bien définis en arrivant. Nous les avons accompagnés pour que  leur intégration se déroule au mieux.

    Ariel , Laetitia, Jonathan, Benjamin , Dorian ont décidé d’intégrer Tsahal par le biais de MAHAL (programme d’armée en tant que touriste) et veulent faire leur alyah à la fin du service militaire .

    Eyal , Loic , Eva ont décidé d’intégrer Tsahal en tant qu’Olim Hadachim (Nouveaux immigrants).
    Anna et Elisa ont fait leur alyah également et  étudient au sein de l’université Hébraique de Jérusalem, Sarah a décidé de faire également son Alyah et suit un oulpan en attendant d’intégrer un cursus d’études supérieures en Israël .

    Nous leur souhaitons une belle réussite en Israël !!

    Quel message adressez vous aux jeunes (et aux parents) qui hésitent encore ?

    C’est le moment !

    Cela arrive de se tromper , de faire des mauvais choix d’orientation mais l’essentiel c’est de pouvoir s’en rendre compte et d’agir pour gagner du temps.

     Envol académique vous permet de vous donner une deuxième chance et quelle chance ! Celle de pouvoir se donner les moyens de réussir en Israël par le biais d’un programme académique, sérieux et tout cela dans un groupe qui deviendra une famille pour la vie !

    Je serai ravie de vous accueillir en Israël très rapidement pour une belle aventure !

    Laura Bouchal, Directrice du Programme Massa Envol Académique

    http://www.programmeisrael.org/envol-academique/


    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , ,
  • scissors

    Pour vous inscrire, merci de cliquer sur l'image

    Marseille, Dimanche 31 Janvier 2015 de 15h00 à 20h00
    Hôtel Radisson 38- 40 Quai de Rive Neuve, 13007 Marseille

    StrasbourgJeudi 4 Février 2016 16h00 a 19h30
    Ecole Aquiba 4 rue Baldung Grien, 67000 Strasbourg

    Paris, Dimanche 7 février 2016 de 10h00 à 18h00
    Hôtel Hayatt Regency Etoile- Porte Maillot

    Lyon, Lundi 8 février 2015 de 16h00 à 20h00
    Espace Hillel 113 Boulevard Marius Vivier Merle 69003 Lyon

    Tu as entre 17 et 30 ans, viens rencontrer les représentants des programmes pour étudier, découvrir et vivre en Israël en tant que touriste ou Oleh Hadash !

    Universités et écoles :
    Rencontre avec les représentants des différentes universités israéliennes et écoles de préparation aux psychométriques

    Programmes d’intégration et découverte d’Israël :
    De nombreuses formules pour vivre une année en Israël : Oulpan, Kibbutz, Volontariat…

    Formations, stages et expériences professionnelles :
    Découverte de parcours professionnels pour les étudiants et les jeunes diplômés

    Etudes Juives: Rencontre avec des Yechivot et Seminaires en Israël 

    Viens rencontrer les représentants des programmes homologués par MASSA venus spécialement d’Israël pour participer à ce salon

    PROGRAMMES UNIVERSITAIRES :Méhina, Licence, Master, Doctorat, échanges universitaires

    Université de Jérusalem, SCE-Ecole d’Ingénieurs, Prépa Haifa, Mahon Lev et Tal, Collège Académique de Netanya, IDC, Université de Tel-Aviv, Université de Bar-Ilan, Prépa Ariel, TAKA, Ashkelon Academic College, Technion

    PROGRAMMES D’ETUDES JUIVES :Année d’étude au lendemain du Bac, ou année de ressourcement après les études

    Heychal Eliyaou, Hemdat Hadarom, Shvout, Mahon Ora, Daat Menachem, Mahon Meir, Michlala de Jerusalem, Or Viyechoua, Nishmat

    PROGRAMMES D’INTEGRATION ET DECOUVERTE :S’immiscer dans la société israélienne et en découvrir les nombreuses facettes ou préparer sa vie future en Israël

    BIP, envol, Maguen, Garin Zabar, TIKVA

    FORMATIONS, STAGES ET EXPERIENCES PROFESSIONNELLES :Suivre une formation, faire un stage en entreprise au cours de ses études ou enrichir son CV d’une expérience professionnelle avant de se lancer dans la vie active

    Stagerim, Israel Tech Challenge, Israel Way, Vatel, Massa Vidéo Premiere, Gvahim Young Leaders

    DIVERS : Bait Israeli, CNEF, l’Office des Etudiants et bien d’autres

    Préinscriptions recommandées  www.agencejuive.org/orientasion/
    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
  • scissors
    Le 17 décembre 2015Par Les participants

    Massa : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Sharon Tuil : Je m’appelle Sharon Tuil, j’ai 20 ans et je viens de Paris. J’ai fait toute ma scolarité a Lucien de Hirsch et j’ai eu mon bac il y a 3 ans. Après le bac j’ai fait une prépa social puis j’ai raté mes concours, j’ai décidé de partir en Israël.

    M :  A quel programme Massa as-tu participé ?

    ST : Midreshet yeoud

    M: Pourquoi as-tu choisi ce programme Massa ?

    ST : J’ai choisi ce programme car il contenait tout ce que je voulais : enseignement religieux, encadrement des psychométriques et  du volontariat.

    M : Qui t’a fait connaître Massa et qui t’y a inscrit ?

    ST : Trois amies à moi (Lauren Assor, Salome Journo et Deborah Sayada) avaient fait ce programme un an avant moi. Elles avaient beaucoup aimé. Je me suis inscrit toute seule.

    M: Étais-tu inquiète avant ton départ ?

    ST : Oui j’étais très inquiète à l’idée de quitter ma famille. J’étais très angoissée mais l’angoisse est partie plus vite que je l’aurai cru dès le début du programme.

    M : Peux-tu nous raconter ton arrivée et tes premiers jours en Israël ?

    ST : Je suis arrivée avec ma mère le 20 octobre très angoissée. Dès que j’ai eu ma chambre et le téléphone, que tout était organisé, je me suis sentie mieux et j’ai appris à connaître les filles.

    M: Qu’est-ce qui t’a le plus marqué dans ton programme Massa ? 

    ST : Ce serait difficile de ne parler que d’une chose qui m’a marquée : les fous rires, les cours des rabbanims, tous les tiyoulims qui m’ont fait découvrir Israël et surtout qui m’ont appris à me surpasser, à me dire qu’on peut toujours y arriver, les activités, ma chambre et surtout les filles de ma chambre et à cote de ma chambre de qui je suis maintenant inséparable.

    M :  Raconte-nous en quelques mots ton expérience en Israël ?

    ST : Je suis arrivée à Jérusalem avec beaucoup d’angoisse et d’appréhension. Puis petit à petit, je me suis habituée aux cours des rabbanims. Je suis sortie de ma timidité pour aller parler et rencontrer les autres filles que je considère à ce jour comme ma famille. Au travers des tiyoulims et des chabbatot, j’ai appris à connaître mieux Israël et j’ai appris à me débrouiller.  J’ai gagné en maturité et en indépendance à travers les cours d’oulpan j’ai appris a mieux parler Hebreu.

    M : Quel est ton meilleur souvenir ?

    ST : C’est difficile de dire un meilleur souvenir alors je dirai que toute l’année a été inoubliable.

    M : Quelle a été ta plus grande galère durant ton séjour ?

    ST : Les galères c’était pour s’organiser dans la chambre toute petite. Les tiyouls aussi c’était compliqué, à Eilat ou dans des grottes. Mais chaque galère m’a fait grandir.

    M : Parlais-tu hébreu avant ton programme ?

    ST : Oui

    M : Ton niveau d’hébreu a-t-il progressé ?

    ST : Oui, grâce à l’oulpan.

    M :  Quels sont tes projets après le programme ?

    ST : Cette année je fais mon chirout leoumi (service militaire civil) à Kfar Sabba dans deux gans. J’habite à Raanana avec trois colocataires.

    M : Un petit conseil pour les futurs participants à Massa ?

    ST : Profitez à fond, prenez tout ce que vous pouvez, vous ne le regretterez pas.

    M : Recommandes-tu Massa et pourquoi ?

    ST : Je recommande Massa car cela permet de vivre une expérience très enrichissante qui permet de mieux se connaître soi-même et de connaître Israël.

     

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
  • scissors
    Le 19 novembre 2015Par Les participants


    Massa : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Shirel Trojman : Je m’appelle Shirel Trojman  et j’ai 20 ans. J’ai eu un Bac ES et j’ai suivi un an de prepa infirmière.

    M :  A quel programme Massa as-tu participé ?

    ST : J’ai suivi le programme Midreshet Yeud.

    M: Pourquoi as-tu choisi ce programme Massa ?

    ST : Ce programme est un programme religieux sioniste. J’ai eu de très bons échos.

    M : Qui t’a fait connaître Massa et qui t’y a inscrit ?

    ST : J’ai connu Massa grâce au Bac Bleu Blanc surtout même si j’en avais déjà entendu parler avant. Je m’y suis inscrit seule.

    M: Étais-tu inquiète avant ton départ ?

    ST : J’étais inquiète évidemment de quitter ma famille mais je savais que cette inquiétude ne durerait que 24h. J’avais raison !

    M : Peux-tu nous raconter ton arrivée et tes premiers jours en Israël ?

    ST : Au départ de Paris j’ai énormément pleuré de laisser ma famille et le fait d’avoir voyager seule n’arrangeait pas les choses.Lorsque dans l’avion j’ai vu Tel Aviv de loin j’ai encore une fois énormément pleuré mais cette fois je me disais  » ça y est, retour à la maison enfin !  » Mon oncle m’attendait à l’aéroport et m’a déposé directement au séminaire. Dés les premiers jours la tristesse est vite partie, j’avais mes parents presque tous les jours au téléphone, je commençais déjà à apprendre la Torah d’une manière plus poussée et l’ambiance était déjà au rendez-vous !

    M :  Raconte-nous en quelques mots ton expérience en Israël ?

    ST : Mon expérience se résume à des rencontres. Que se soit les filles du séminaire avec qui nous sommes toutes comme des sœurs. Les madrikhim qui ont étaient là pour nous à 100% et qui le sont toujours après le séminaire. Les Rabanim toujours là pour nous aider si besoin. Mais aussi la rencontre avec Erets Israel grâce à tous les tiyoulim du nord au sud. Et surtout apprendre la Torah d’Erets Israel et pouvoir enfin la pratiquer en Erets Israel, marcher et vivre sur la Terre que j’étudiais tous les jours et surtout comprendre que mon retour en Israël c’est un pas en plus vers la Geoula.

    M : Quel est ton meilleur souvenir ?

    ST : Mon meilleur souvenir c’est Yom Yeroushalaim : voir le peuple heureux, uni, qui chante tous ensemble, fait la fête pour Jérusalem réunifier, voir des drapeaux d’Israël qui flottent partout était magnifique à vivre.

    M : Parlais-tu hébreu avant ton programme ?

    ST : Oui

    M : Ton niveau d’hébreu a-t-il progressé ?

    ST : Oui, grâce à l’oulpan.

    M :  Quels sont tes projets après le programme ?

    ST : Je me suis mariée deux mois après le séminaire et maintenant j’ai commencé des études d’architecture à L’Ort de Jérusalem avec mon mari.

    M : Un petit conseil pour les futurs participants à Massa ?

    ST : De profiter à fond !!! Prendre tout se qu’on peut prendre pour l’après programme. Parfois ça nous soûlent de se lever, il est tôt, on veut dormir mais il faut être là partout et finir son programme avec zéro regret parce qu’on n’aura aucune chance de pouvoir se rattraper.

    M : Recommandes-tu Massa et pourquoi ?

    ST : Oui je recommande Massa car ils ont en large choix de programmes qui je pense correspondent à pratiquement tous les goûts.

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
  • scissors
    Le 24 juillet 2015Par Les participants

    PRÉSENTATION 

    Massa : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

    Bryan Attal (BA) : Je m’appelle Bryan ATTAL. J’ai 22 ans. J’ai étudié quatre années à l’Université Paris-Dauphine les mathématiques financières et dans le cadre de mon année de césure, j’ai voulu partir en Israël pour y effectuer un stage.

    M : A quel programme as-tu participé et pourquoi ?

    BA : J’ai participé au programme Stagerim car il me permettait  d’avoir un stage dans le secteur que je souhaitais, de suivre des cours à l’oulpan et  d’avoir un réel aperçu de la vie en Israël sans pour autant faire l’alyah.

    MASSA

    M : Qui t’a fait connaître Massa ?

    BA : J’ai connu Massa par une amie qui vite maintenant en Israël et qui m’a parlé du programme stagerim car elle connaissait mon souhait d’effectuer un stage à l’étranger.

    Lire la suite…

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
    Tags: , , , , ,
  • scissors
    Le 16 juin 2015Par Les participants, Massattitudes

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
  • scissors
    Le 28 mai 2015Par Les programmes Massa

    Massa : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? 

    Educateur pendant 25 ans, j’ai également été ordonné rabbin du mouvement massorati.
    En 1983, après avoir effectué mon aliya, j’ai été enrôlé dans les rangs de Tsahal en tant que soldat sans famille en Israël où je vis à l’heure actuelle avec ma femme et mes trois enfants.  

    Massa : Pouvez vous présenter votre programme? 

    Basé au kibbouts Hannaton, le programme Mitzpeh BaGalil se déroule en 10 mois et accueille de jeunes Juifs de diaspora venus vivre et étudier en compagnie d’Israéliens de leur âge participant à un cycle annuel  de préparation au service militaire (mekhina). Hannaton, où ce programme est mené, est un kibbouts d’obédience massorati  dont les membres sont attachés aux principes de tolérance tout en étant étroitement liés aux traditions juives. Par le biais d’études menées en commun, de périodes de volontariat et d’excursions, nous souhaitons que les participants au programme Mitzpeh BaGalil créent des liens d’amitié entre eux et avec  les jeunes Israéliens suivant une année préparatoire au service militaire.

    Lire la suite…

    Facebook Tweet Email Pinterest Googleplus
Social links powered by Ecreative Internet Marketing